Les délégués et secrétaires syndicaux rencontreront la direction le 18 décembre pour déterminer la suite des événements. Le Setca veut d'abord un plan de relance pour la banque d'Etat, indique-t-il à destination du gouvernement. En ce qui concerne les 920 suppressions d'emploi, les syndicats s'opposent à des licenciements secs. Les réponses apportées par la direction aux questions des organisations ne suffisent pas à démarrer le volet social, indique-t-on. (MUA)

Les délégués et secrétaires syndicaux rencontreront la direction le 18 décembre pour déterminer la suite des événements. Le Setca veut d'abord un plan de relance pour la banque d'Etat, indique-t-il à destination du gouvernement. En ce qui concerne les 920 suppressions d'emploi, les syndicats s'opposent à des licenciements secs. Les réponses apportées par la direction aux questions des organisations ne suffisent pas à démarrer le volet social, indique-t-on. (MUA)