Dès mardi, la 4G pour les clients BASE est disponible dans les communes d'Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles-Ville, Evere, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre. Après avoir lancé un premier réseau 4G en Belgique en novembre 2012, Belgacom et sa filiale Proximus ont officialisé les débuts de cette technologie en Région bruxelloise en février dernier. L'opérateur historique avait fait savoir à l'époque que douze mois seraient nécessaires pour arriver à une couverture de 100% de la Région. Les clients Mobistar pourront, eux, bénéficier de la technologie 4G à Bruxelles dès mercredi. L'opérateur présentera à cette occasion à la presse l'étendue de son réseau 4G dans la capitale. Les différents acteurs ont dû patienter avant d'implanter la 4G à Bruxelles en raison d'un cadre législatif plus strict en vigueur en Région bruxelloise. Fin janvier, le parlement bruxellois a adopté l'ordonnance autorisant le déploiement de la 4G dans la capitale. Celle-ci prévoyait une norme globale d'émissions de 6 volts par mètre. (Belga)

Dès mardi, la 4G pour les clients BASE est disponible dans les communes d'Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles-Ville, Evere, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre. Après avoir lancé un premier réseau 4G en Belgique en novembre 2012, Belgacom et sa filiale Proximus ont officialisé les débuts de cette technologie en Région bruxelloise en février dernier. L'opérateur historique avait fait savoir à l'époque que douze mois seraient nécessaires pour arriver à une couverture de 100% de la Région. Les clients Mobistar pourront, eux, bénéficier de la technologie 4G à Bruxelles dès mercredi. L'opérateur présentera à cette occasion à la presse l'étendue de son réseau 4G dans la capitale. Les différents acteurs ont dû patienter avant d'implanter la 4G à Bruxelles en raison d'un cadre législatif plus strict en vigueur en Région bruxelloise. Fin janvier, le parlement bruxellois a adopté l'ordonnance autorisant le déploiement de la 4G dans la capitale. Celle-ci prévoyait une norme globale d'émissions de 6 volts par mètre. (Belga)