Parmi les principales composantes de l'inflation, le secteur des services devrait connaître le taux annuel le plus élevé (1% contre 1,2% en février). L'alimentation, les boissons alcoolisées et le tabac devraient subir une hausse de 0,6% (0,5% en février) tandis que le taux d'inflation annuelle de l'énergie devrait atteindre -5,8% (contre -7,9% en février).

Nouvelle baisse du taux de chômage en février

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières au sein de la zone euro a baissé à 11,3% en février 2015, soit une baisse de 0,1% par rapport au mois de janvier et un recul de 0,5% en comparaison avec février 2014. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis mai 2012.

Selon les données d'Eurostat, le taux de chômage atteint 8,5% en Belgique au mois de février 2015, soit un taux similaire à celui du mois de janvier et légèrement en repli par rapport à février 2014 (-0,1%). Le chômage des jeunes de moins de 25 ans en Belgique s'établit quant à lui à 22,6% en février, taux stable par rapport à janvier. Il s'agit d'un recul de un pour cent en comparaison avec février 2014 (23,6%).

Le taux de chômage au sein des 28 Etats membres de l'Union se fixe lui à 9,8% pour le mois de février. Il était de 9,9% en janvier et de 10,5% en février 2014.

L'Allemagne conserve le taux de chômage le plus bas selon Eurostat (4,8%) devant l'Autriche (5,3%) et la République tchèque (5,5%). La Grèce (26%) et l'Espagne (23,2%) conservent les taux les plus élevés.

Le taux de chômage a baissé dans 22 des 28 Etats-membres en février. Les reculs les plus remarquables sur un an sont à noter en Estonie, en Irlande et en Bulgarie (-2,2%). Les hausses les plus significatives ont été enregistrées en Croatie (+1,2%), à Chypre et en Finlande (0,7%).

Parmi les principales composantes de l'inflation, le secteur des services devrait connaître le taux annuel le plus élevé (1% contre 1,2% en février). L'alimentation, les boissons alcoolisées et le tabac devraient subir une hausse de 0,6% (0,5% en février) tandis que le taux d'inflation annuelle de l'énergie devrait atteindre -5,8% (contre -7,9% en février).Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières au sein de la zone euro a baissé à 11,3% en février 2015, soit une baisse de 0,1% par rapport au mois de janvier et un recul de 0,5% en comparaison avec février 2014. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis mai 2012.Selon les données d'Eurostat, le taux de chômage atteint 8,5% en Belgique au mois de février 2015, soit un taux similaire à celui du mois de janvier et légèrement en repli par rapport à février 2014 (-0,1%). Le chômage des jeunes de moins de 25 ans en Belgique s'établit quant à lui à 22,6% en février, taux stable par rapport à janvier. Il s'agit d'un recul de un pour cent en comparaison avec février 2014 (23,6%).Le taux de chômage au sein des 28 Etats membres de l'Union se fixe lui à 9,8% pour le mois de février. Il était de 9,9% en janvier et de 10,5% en février 2014.L'Allemagne conserve le taux de chômage le plus bas selon Eurostat (4,8%) devant l'Autriche (5,3%) et la République tchèque (5,5%). La Grèce (26%) et l'Espagne (23,2%) conservent les taux les plus élevés.Le taux de chômage a baissé dans 22 des 28 Etats-membres en février. Les reculs les plus remarquables sur un an sont à noter en Estonie, en Irlande et en Bulgarie (-2,2%). Les hausses les plus significatives ont été enregistrées en Croatie (+1,2%), à Chypre et en Finlande (0,7%).