Dexia compte investir 350 millions d'euros dans son réseau d'agences en Belgique. Actuellement, sur plus de 900 agences, seules 140 sont construites selon le concept d'agence ouverte. "Nous commençons quatre chantiers par semaine, avec pour objectif de transformer 534 agences (en agences ouvertes) en trois ans", a résumé Marc Lauwers, directeur retail et commercial banking de Dexia Banque Belgique.

Le concept d'agence ouverte abandonne les guichets classiques au profit d'un espace d'information ouvert avec une zone self, une zone d'information "service" où les collaborateurs de Dexia informent et aident les clients, et enfin une zone "conseil".

"Si notre réseau reste l'élément le plus important pour le contact avec le client, l'Internet gagne constamment en importance", a souligné Marc Lauwers. Les opérations purement financières s'effectuent en effet de plus en plus via le PC banking.

Des guichets automatiques de dépôt d'argent seront installés dans chaque agence, avance encore Marc Lauwers.

Un nouveau réseau d'agences signifie également davantage de personnel spécialisé : la banque vise 2.000 account managers et 600 spécialistes.

Enfin, Dexia est déterminé à défendre sa position de leader en tant que financier pour le secteur public et le secteur social. En 2009, la banque a prêté pour 7,2 milliards d'euros aux entreprises et secteur public, soit une baisse de 25 %. "Nous étions plus ambitieux mais la demande a été autre", a conclut Marc Lauwers.

Trends.be, avec Belga

Dexia compte investir 350 millions d'euros dans son réseau d'agences en Belgique. Actuellement, sur plus de 900 agences, seules 140 sont construites selon le concept d'agence ouverte. "Nous commençons quatre chantiers par semaine, avec pour objectif de transformer 534 agences (en agences ouvertes) en trois ans", a résumé Marc Lauwers, directeur retail et commercial banking de Dexia Banque Belgique.Le concept d'agence ouverte abandonne les guichets classiques au profit d'un espace d'information ouvert avec une zone self, une zone d'information "service" où les collaborateurs de Dexia informent et aident les clients, et enfin une zone "conseil"."Si notre réseau reste l'élément le plus important pour le contact avec le client, l'Internet gagne constamment en importance", a souligné Marc Lauwers. Les opérations purement financières s'effectuent en effet de plus en plus via le PC banking.Des guichets automatiques de dépôt d'argent seront installés dans chaque agence, avance encore Marc Lauwers.Un nouveau réseau d'agences signifie également davantage de personnel spécialisé : la banque vise 2.000 account managers et 600 spécialistes.Enfin, Dexia est déterminé à défendre sa position de leader en tant que financier pour le secteur public et le secteur social. En 2009, la banque a prêté pour 7,2 milliards d'euros aux entreprises et secteur public, soit une baisse de 25 %. "Nous étions plus ambitieux mais la demande a été autre", a conclut Marc Lauwers. Trends.be, avec Belga