Les comptes affectés ont été ouverts en Suisse avant octobre 2006, a précisé M. Zeller.

"Nous regrettons profondément cette situation et présentons nos excuses les plus sincères à tous les clients qui pourraient voir leur confidentialité menacée", a dit jeudi M. Zeller.

"Nous sommes déterminés à protéger leurs intérêts et mettons tout en oeuvre pour y parvenir. C'est dans ce sens que nous contactons activement tous nos clients dont les comptes sont ouverts en Suisse", a-t-il expliqué.

Le fisc français a obtenu l'année dernière des fichiers de clients en possession d'Hervé Falciani, un ancien informaticien franco-italien de la banque HSBC, au grand dam de la Suisse qui garantit le secret bancaire. Selon M. Falciani, les données volées ont permis aux autorités françaises de dresser une liste de 3.000 contribuables

Trends.be, avec Belga

Les comptes affectés ont été ouverts en Suisse avant octobre 2006, a précisé M. Zeller. "Nous regrettons profondément cette situation et présentons nos excuses les plus sincères à tous les clients qui pourraient voir leur confidentialité menacée", a dit jeudi M. Zeller. "Nous sommes déterminés à protéger leurs intérêts et mettons tout en oeuvre pour y parvenir. C'est dans ce sens que nous contactons activement tous nos clients dont les comptes sont ouverts en Suisse", a-t-il expliqué. Le fisc français a obtenu l'année dernière des fichiers de clients en possession d'Hervé Falciani, un ancien informaticien franco-italien de la banque HSBC, au grand dam de la Suisse qui garantit le secret bancaire. Selon M. Falciani, les données volées ont permis aux autorités françaises de dresser une liste de 3.000 contribuables Trends.be, avec Belga