Une cinquantaine de perquisitions ont été menées dans cette opération coordonnée entre quinze pays européens, comprenant aussi, notamment, la Belgique, la Grande-Bretagne, la République tchèque, le Danemark et la France, a indiqué l'agence de coopération judiciaire de l'UE Eurojust, qui siège à La Haye.

"Cette action conjointe, appelée Operation Vertigo 3, fait partie d'une vaste enquête contre la fraude organisée à la TVA", a indiqué l'institution dans un communiqué. Il s'agit de la troisième action commune menée dans ce cadre depuis le début de l'année.

Selon Eurojust le réseau parvenait à échapper à la TVA grâce à un système "sophistiqué" évitant de déclarer le montant correct de la taxe.

"Une collaboration étroite entre tous les partenaires dès le début de cette enquête" a permis d'identifier les personnages-clé de cette fraude organisée et de prendre "des mesures ciblées efficaces par-delà les frontières", a ajouté Eurojust.

Une cinquantaine de perquisitions ont été menées dans cette opération coordonnée entre quinze pays européens, comprenant aussi, notamment, la Belgique, la Grande-Bretagne, la République tchèque, le Danemark et la France, a indiqué l'agence de coopération judiciaire de l'UE Eurojust, qui siège à La Haye."Cette action conjointe, appelée Operation Vertigo 3, fait partie d'une vaste enquête contre la fraude organisée à la TVA", a indiqué l'institution dans un communiqué. Il s'agit de la troisième action commune menée dans ce cadre depuis le début de l'année.Selon Eurojust le réseau parvenait à échapper à la TVA grâce à un système "sophistiqué" évitant de déclarer le montant correct de la taxe."Une collaboration étroite entre tous les partenaires dès le début de cette enquête" a permis d'identifier les personnages-clé de cette fraude organisée et de prendre "des mesures ciblées efficaces par-delà les frontières", a ajouté Eurojust.