L'administration a subi deux fois, en février et mars, une période de total black-out, dont une de quinze jours, durant lesquels Stiron était totalement inaccessible.

Les Finances relativisent les problèmes et assurent que ceux-ci "n'ont aucune incidence sur les caisses du Trésor".

Mais selon une note interne, "certaines comptabilisations de paiements sont bloquées depuis plusieurs semaines" et "les premiers paiements via le système Stiron ne sont pas espérés avant mi-avril." A Namur, un bureau accuse ainsi plusieurs centaines de "remboursements bloqués".

Le SPF Finances promet de "prendre les mesures nécessaires pour résoudre ces problèmes, en établissant un ordre de priorités".

L'administration a subi deux fois, en février et mars, une période de total black-out, dont une de quinze jours, durant lesquels Stiron était totalement inaccessible. Les Finances relativisent les problèmes et assurent que ceux-ci "n'ont aucune incidence sur les caisses du Trésor". Mais selon une note interne, "certaines comptabilisations de paiements sont bloquées depuis plusieurs semaines" et "les premiers paiements via le système Stiron ne sont pas espérés avant mi-avril." A Namur, un bureau accuse ainsi plusieurs centaines de "remboursements bloqués". Le SPF Finances promet de "prendre les mesures nécessaires pour résoudre ces problèmes, en établissant un ordre de priorités".