Les initiateurs du projet ont mis sur pied il y a quelques semaines la société coopérative européenne NewB afin de préparer la création de la nouvelle institution, rapportent mercredi De Tijd et L'Echo. "Nous sommes dans la phase d'étude de faisabilité afin de répondre à diverses questions: y a-t-il de la place pour une telle banque? Un intérêt des clients? Doit-on ouvrir des agences? ", explique un des promoteurs.

Le verdict est attendu avant la fin de l'année.

Parmi les fondateurs, on retrouve des dirigeants des trois syndicats (FGTB, CNE, CGSLB), des organisations comme Greenpeace, 11.11.11, Inter Environnement Bruxelles, Iles de Paix, Médecins du Monde, etc.

La nouvelle banque doit encore obtenir une licence. Une autre possibilité consiste en la reprise d'une banque existante.

La nouvelle banque veut se focaliser en particulier sur le financement durable et sur la gestion de l'épargne et l'octroi de crédits. La politique salariale devrait faire preuve de sobriété. "Les bénéfices ne sont pas un objectif mais la conséquence d'un bon management", peut-on lire dans l'acte de constitution.

Trends.be avec Belga

Les initiateurs du projet ont mis sur pied il y a quelques semaines la société coopérative européenne NewB afin de préparer la création de la nouvelle institution, rapportent mercredi De Tijd et L'Echo. "Nous sommes dans la phase d'étude de faisabilité afin de répondre à diverses questions: y a-t-il de la place pour une telle banque? Un intérêt des clients? Doit-on ouvrir des agences? ", explique un des promoteurs. Le verdict est attendu avant la fin de l'année. Parmi les fondateurs, on retrouve des dirigeants des trois syndicats (FGTB, CNE, CGSLB), des organisations comme Greenpeace, 11.11.11, Inter Environnement Bruxelles, Iles de Paix, Médecins du Monde, etc. La nouvelle banque doit encore obtenir une licence. Une autre possibilité consiste en la reprise d'une banque existante. La nouvelle banque veut se focaliser en particulier sur le financement durable et sur la gestion de l'épargne et l'octroi de crédits. La politique salariale devrait faire preuve de sobriété. "Les bénéfices ne sont pas un objectif mais la conséquence d'un bon management", peut-on lire dans l'acte de constitution. Trends.be avec Belga