Febelfin rappelle aux consommateurs qu'ils ne doivent jamais communiquer leur code secret par email, médias sociaux ou par téléphone.

"Depuis la fin de l'an dernier, ils (fraudeurs) s'efforcent, par le biais de tentatives répétées, de mettre la main sur des montants plus réduits. Les années précédentes, on avait noté proportionnellement moins de cas de fraude, mais les montants dérobés étaient plus élevés", explique Febelfin.

Febelfin rapporte aussi que les fraudeurs utilisent de nouveaux moyens comme Facebook ou WhatsApp pour atteindre leur(s) victime(s) potentielle(s).

Le consommateur peut toujours rapporter des tentatives de phising à l'adresse mail suspect@safeonweb.be, le point de contact du Centre pour la Cybersécurité Belgique qui a été ouvert en octobre 2017. En cas de doute, le consommateur peut bloquer sa carte en contactant CardStop au 070/344.344.