"Optima a pris connaissance de plusieurs informations publiées dans la presse. Optima confirme qu'il n'est pas question de faillite à l'heure actuelle et que sur base des informations disponibles, il n'y aucune raison que cela se produise dans les prochaines heures. L'entreprise travaille sur un scénario visant à rembourser tous les déposants et créanciers", explique la banque dans un communiqué.

Jeudi, le SPF Finances avait indiqué que le tribunal de commerce de Gand allait annoncer jeudi ou vendredi la faillite d'Optima. La faillite est une condition nécessaire pour l'activation du Fonds de garanties.

"Optima a pris connaissance de plusieurs informations publiées dans la presse. Optima confirme qu'il n'est pas question de faillite à l'heure actuelle et que sur base des informations disponibles, il n'y aucune raison que cela se produise dans les prochaines heures. L'entreprise travaille sur un scénario visant à rembourser tous les déposants et créanciers", explique la banque dans un communiqué. Jeudi, le SPF Finances avait indiqué que le tribunal de commerce de Gand allait annoncer jeudi ou vendredi la faillite d'Optima. La faillite est une condition nécessaire pour l'activation du Fonds de garanties.