Les principaux ministres du gouvernement ont poursuivi l'examen de ce dossier mardi après-midi, en ne s'attardant pas sur la pomme de discorde du moment, la fiscalité de l'épargne.

Pour rappel, le ministre des Finances Koen Geens a notamment proposé d'étendre l'exonération fiscale qui prévaut en-dessous de 1.880 euros d'intérêts à tous les produits d'épargne (carnets, bons de caisse, bons d'Etat, obligations, actions...) moyennant une déclaration sur l'honneur que de tels revenus ne sont pas dépassés. M. Geens a tenu à assurer une nouvelle fois mardi que sa proposition ne constituerait "pas la mise en place d'un cadastre du patrimoine".

Les principaux ministres du gouvernement ont poursuivi l'examen de ce dossier mardi après-midi, en ne s'attardant pas sur la pomme de discorde du moment, la fiscalité de l'épargne. Pour rappel, le ministre des Finances Koen Geens a notamment proposé d'étendre l'exonération fiscale qui prévaut en-dessous de 1.880 euros d'intérêts à tous les produits d'épargne (carnets, bons de caisse, bons d'Etat, obligations, actions...) moyennant une déclaration sur l'honneur que de tels revenus ne sont pas dépassés. M. Geens a tenu à assurer une nouvelle fois mardi que sa proposition ne constituerait "pas la mise en place d'un cadastre du patrimoine".