Le montant médian des crédits hypothécaires a augmenté de 4,5% pour atteindre 104.500 euros ainsi que la durée qui s'est aussi accrue l'an dernier (38,5% pour plus de 20 ans), alors qu'elle s'était raccourcie d'année en année jusqu'en 2016. Seuls 28% des crédits hypothécaires avaient alors été conclus pour une durée de plus de 20 ans, contre 38,5% l'an dernier.

Depuis 2017, les emprunteurs défaillants sont en outre moins nombreux (-2,4%, à 354.879 personnes en 2018). Fin de l'année dernière, la Centrale avait enregistré 521.878 défauts de paiement, soit un fléchissement de 3,6%. Une évolution qui se manifeste tant dans les ventes à tempérament (-8,2%), les crédits hypothécaires (-4,9%) et les ouvertures de crédit (-3,6%) que dans les prêts à tempérament (-2,0%). Le montant total des arriérés s'est ainsi tassé de 5,2%, pour revenir à 2,8 milliards d'euros. L'an dernier, la Centrale comptait 89.034 personnes ayant un règlement collectif de dettes en cours, soit une baisse de 4,8%.

Le montant médian des crédits hypothécaires a augmenté de 4,5% pour atteindre 104.500 euros ainsi que la durée qui s'est aussi accrue l'an dernier (38,5% pour plus de 20 ans), alors qu'elle s'était raccourcie d'année en année jusqu'en 2016. Seuls 28% des crédits hypothécaires avaient alors été conclus pour une durée de plus de 20 ans, contre 38,5% l'an dernier. Depuis 2017, les emprunteurs défaillants sont en outre moins nombreux (-2,4%, à 354.879 personnes en 2018). Fin de l'année dernière, la Centrale avait enregistré 521.878 défauts de paiement, soit un fléchissement de 3,6%. Une évolution qui se manifeste tant dans les ventes à tempérament (-8,2%), les crédits hypothécaires (-4,9%) et les ouvertures de crédit (-3,6%) que dans les prêts à tempérament (-2,0%). Le montant total des arriérés s'est ainsi tassé de 5,2%, pour revenir à 2,8 milliards d'euros. L'an dernier, la Centrale comptait 89.034 personnes ayant un règlement collectif de dettes en cours, soit une baisse de 4,8%.