Michel Vermaerke, l'actuel CEO, restera aux commandes jusqu'à la nomination de son successeur, a précisé la fédération présidée depuis le mois passé par Johan Thijs, l'administrateur délégué de KBC.

Cette décision a été prise "en parfaite entente" avec Michel Vermaerke, aux commandes de Febelfin depuis 12 ans. "L'objectif consiste à poursuivre l'amélioration de l'efficacité de la fédération et de continuer à lui insuffler le dynamisme et l'agilité nécessaires pour en faire une organisation sectorielle contemporaine, apte à cerner les intérêts communs de ses membres dans une vision d'avenir", a-t-elle conclu.

Michel Vermaerke, l'actuel CEO, restera aux commandes jusqu'à la nomination de son successeur, a précisé la fédération présidée depuis le mois passé par Johan Thijs, l'administrateur délégué de KBC. Cette décision a été prise "en parfaite entente" avec Michel Vermaerke, aux commandes de Febelfin depuis 12 ans. "L'objectif consiste à poursuivre l'amélioration de l'efficacité de la fédération et de continuer à lui insuffler le dynamisme et l'agilité nécessaires pour en faire une organisation sectorielle contemporaine, apte à cerner les intérêts communs de ses membres dans une vision d'avenir", a-t-elle conclu.