Le conseil d'administration qui s'est tenu mercredi chez EDF Luminus a été conflictuel, opposant frontalement les administrateurs venus d'EDF et ceux représentant les actionnaires publics belges. Il s'est terminé par un vote majorité contre opposition sur l'entrée en Bourse.

"Nous nous sentons trompés. Une entrée en Bourse est contre l'esprit du pacte d'actionnaires. Personnellement, je pense que nous pouvons aller devant les tribunaux. Un administrateur doit défendre les intérêts de l'entreprise", a réagi Ludo Kelchtermans, représentant d'un des actionnaires historiques d'EDF Luminus, Publilum, cité par L'Echo.

Le conseil d'administration qui s'est tenu mercredi chez EDF Luminus a été conflictuel, opposant frontalement les administrateurs venus d'EDF et ceux représentant les actionnaires publics belges. Il s'est terminé par un vote majorité contre opposition sur l'entrée en Bourse."Nous nous sentons trompés. Une entrée en Bourse est contre l'esprit du pacte d'actionnaires. Personnellement, je pense que nous pouvons aller devant les tribunaux. Un administrateur doit défendre les intérêts de l'entreprise", a réagi Ludo Kelchtermans, représentant d'un des actionnaires historiques d'EDF Luminus, Publilum, cité par L'Echo.