Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed

11/10/18 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Belga

Un vent de panique a gagné les places boursières mondiales jeudi, après un mercredi noir à Wall Street causé, selon le président américain Donald Trump, par la politique de relèvement des taux menée par la banque centrale américaine (Fed).

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed

© AFP

La Bourse de Hong Kong a clôturé jeudi en baisse de 3,54%, Tokyo de 3,89%, tandis que Shanghai a plongé de plus de 5% et celle de Shenzhen de 6,45%. Le recul était moins fort, mais toutefois marqué en Europe: Paris perdait 1,43% vers 11h25, Londres 1,72% et Francfort 1,24%. Les investisseurs s'inquiètent notamment du durcissement de la politique de la Fed, engagée dans un processus de hausse des taux d'intérêt après avoir abreuvé les marchés de liquidités pendant des années.

"La perspective de taux d'intérêt plus élevés inquiète les investisseurs étant donné qu'elle signifie des coûts d'emprunt plus élevés pour les entreprises et les particuliers", a précisé David Madden, un analyste de CMC Markets. Les rendements obligataires américains sont soudainement remontés la semaine dernière, après des propos du président de la Fed Jérôme Powell, qui a laissé entendre que l'institution allait encore durcir sa politique monétaire pour éviter toute surchauffe de l'économie américaine, particulèrement dynamique.

Le président américain Donald Trump qui, depuis cet été, n'hésite pas à dire haut et fort sa désapprobation, a estimé mercredi soir que la Fed était "tombée sur la tête", l'accusant d'être à l'origine de la dégringolade de Wall Street mercredi. L'indice Dow Jones était tombé mercredi à son plus bas niveau depuis février, chutant de 3,15%, alors qu'il avait atteint un sommet historique il y a huit jours. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a quant à lui accusé son plus fort recul depuis plus de deux ans, perdant 4,08%.

Nos partenaires