Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international, a jugé "scandaleux" que les banques soient revenues à leurs pratiques d'avant la crise en matière de bonus, dans un entretien au quotidien Le Parisien de lundi.

"Ce que je trouve scandaleux, c'est que les banques aujourd'hui soient revenues à une pratique courante avant la crise, notamment en matière de rémunération et de bonus. J'ai entendu certains responsables politiques dire : plus jamais ça. Résultat : les bonus sont revenus comme avant !"

A ses yeux, "les modes de rémunération dans le système financier poussent au crime". Les bonus des dirigeants bancaires de Wall Street ont recommencé à augmenter, tout en restant en dessous de leurs sommets d'avant la crise.

Le directeur général du FMI critique aussi les agences de notation, dont il "ne pense pas beaucoup de bien" : "Souvent, je trouve que ces notations, qui peuvent avoir de graves conséquences, ne sont pas faites à bon escient."

Trends.be, avec Belga

Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international, a jugé "scandaleux" que les banques soient revenues à leurs pratiques d'avant la crise en matière de bonus, dans un entretien au quotidien Le Parisien de lundi."Ce que je trouve scandaleux, c'est que les banques aujourd'hui soient revenues à une pratique courante avant la crise, notamment en matière de rémunération et de bonus. J'ai entendu certains responsables politiques dire : plus jamais ça. Résultat : les bonus sont revenus comme avant !"A ses yeux, "les modes de rémunération dans le système financier poussent au crime". Les bonus des dirigeants bancaires de Wall Street ont recommencé à augmenter, tout en restant en dessous de leurs sommets d'avant la crise.Le directeur général du FMI critique aussi les agences de notation, dont il "ne pense pas beaucoup de bien" : "Souvent, je trouve que ces notations, qui peuvent avoir de graves conséquences, ne sont pas faites à bon escient."Trends.be, avec Belga