"Le côté 'technique' du projet de paiements instantanés a déjà été finalisé. Compte tenu de l'ampleur et de la complexité de ce projet, une période de test est actuellement en cours", précise la fédération. Il n'y a pas encore de date précise pour le lancement, mais Febelfin espère que ce mode de paiement sera accessible aux clients rapidement après le passage à l'an neuf.

Toutes les banques ne proposeront pas immédiatement le concept, mais les plus gros acteurs tels que Belfius, CBC, ING ou encore BNP Paribas Fortis en seront bien. Le virement classique ne disparaîtra pas pour autant.

Payant?

"Comparons le avec une nouvelle autoroute: tout le monde n'a pas besoin de prendre le même chemin", image Febelfin. Ce mode de paiements sera un service supplémentaire. Payant? "Les banques sont libres. Certaines proposeront peut-être une offre groupée, d'autres éventuellement un nombre d'opérations gratuites maximum par période. Nous laissons jouer la concurrence."