La diminution du taux d'épargne des ménages dans la zone euro s'explique par une augmentation de leurs dépenses de consommation de 5,8%, tandis que le revenu disponible brut des ménages a augmenté à un rythme inférieur de 0,8%.

Le taux d'investissement des ménages, couvrant essentiellement l'achat et la rénovation de logements, est resté stable dans la zone euro, à 9,6% au troisième trimestre 2021, valeur la plus élevée depuis le deuxième trimestre 2009.

La diminution du taux d'épargne des ménages dans la zone euro s'explique par une augmentation de leurs dépenses de consommation de 5,8%, tandis que le revenu disponible brut des ménages a augmenté à un rythme inférieur de 0,8%. Le taux d'investissement des ménages, couvrant essentiellement l'achat et la rénovation de logements, est resté stable dans la zone euro, à 9,6% au troisième trimestre 2021, valeur la plus élevée depuis le deuxième trimestre 2009.