Le niveau de taux d'épargne des ménages était donc revenu à un taux similaire à celui enregistré en 2019, avant le début de la crise du coronavirus en Belgique, avec 12,3%. Il avait ensuite enregistré une forte hausse en raison des confinements, atteignant jusqu'à 25,5% au deuxième trimestre de 2020.

Le taux d'investissement des ménages, qui comprend notamment la construction et la rénovation de logements, s'est lui chiffré à 10,1% sur l'ensemble de l'année 2021, contre 9,2% en 2020.

Le niveau de taux d'épargne des ménages était donc revenu à un taux similaire à celui enregistré en 2019, avant le début de la crise du coronavirus en Belgique, avec 12,3%. Il avait ensuite enregistré une forte hausse en raison des confinements, atteignant jusqu'à 25,5% au deuxième trimestre de 2020. Le taux d'investissement des ménages, qui comprend notamment la construction et la rénovation de logements, s'est lui chiffré à 10,1% sur l'ensemble de l'année 2021, contre 9,2% en 2020.