D'après Moody's, les faibles taux d'intérêt pèsent sur la rentabilité. La détérioration de la situation économique dans l'Union européenne en raison des tensions commerciales mondiales et du Brexit devrait entraîner de nouveaux problèmes de crédit, prédit l'agence.

Les réserves de fonds propres confortables dont disposent les banques seront toutefois en mesure d'absorber les pertes éventuelles. La forte affluence de dépôts constitue en outre une source de financement stable pour les prêts et les investissements. Toujours selon Moody's, la qualité des prêts a considérablement augmenté ces dernières années.