Vitor Constancio a présenté le nouveau rapport sur la stabilité financière de la zone euro (un rapport réalisé tous les six mois). L'un dans l'autre, les indicateurs de risque évoluent toujours à un niveau très bas et le système financier se montre très "résilient". On assiste même à une amélioration du côté des banques, qui bénéficient ces derniers jours d'un écartement de la différence entre les taux courts et les taux à long terme, un "différentiel" très important car il conditionne en grande partie les bénéfices des institutions bancaires. Celles-ci rémunèrent généralement les dépôts de leurs clients en fonction des taux à court terme, mais reçoivent sur les prêts qu'elles octroient des intérêts généralement liés aux tau...