"Les actions pourront seulement être échangées après quelques années et vaudront donc peut-être moins d'argent en cas de résultats négatifs", a indiqué le porte-parole de la banque. D'autres cadres supérieurs de JPMorgan ont reçu un bonus. Celui-ci serait composé aux trois quarts d'actions et de stock options dont la valeur est en moyenne 41 pc moins élevée qu'en 2007. JPMorgan est, avec Goldman Sachs, l'une des banques américaines qui a le mieux vécu la crise. La banque a publié le mois passé un bénéfice net annuel de 11,738 milliards de dollars.

Trends.be, avec Belga

"Les actions pourront seulement être échangées après quelques années et vaudront donc peut-être moins d'argent en cas de résultats négatifs", a indiqué le porte-parole de la banque. D'autres cadres supérieurs de JPMorgan ont reçu un bonus. Celui-ci serait composé aux trois quarts d'actions et de stock options dont la valeur est en moyenne 41 pc moins élevée qu'en 2007. JPMorgan est, avec Goldman Sachs, l'une des banques américaines qui a le mieux vécu la crise. La banque a publié le mois passé un bénéfice net annuel de 11,738 milliards de dollars. Trends.be, avec Belga