C'est ce dernier que la Commission a finalement approuvé au terme de longues négociations, impliquant notamment l'Etat néerlandais.

A la suite de cet accord, ING dispose de nouveaux délais pour la scission de ses activités d'assurance européennes. La moitié de celles-ci devront désormais être cédées à la fin de 2015 et le reste, à la fin de 2018. Les activités asiatiques et américaines d'assurances devront quant à elles être totalement vendues fin 2016.

Trends.be, avec Belga

C'est ce dernier que la Commission a finalement approuvé au terme de longues négociations, impliquant notamment l'Etat néerlandais. A la suite de cet accord, ING dispose de nouveaux délais pour la scission de ses activités d'assurance européennes. La moitié de celles-ci devront désormais être cédées à la fin de 2015 et le reste, à la fin de 2018. Les activités asiatiques et américaines d'assurances devront quant à elles être totalement vendues fin 2016. Trends.be, avec Belga