Au total, 17.318 billets contrefaits ont été découverts en 2020 soit près d'un tiers de moins qu'en 2019. La BNB explique en partie cette baisse en raison de la crise du coronavirus. "Le volume de paiement a fortement baissé quel que soit le mode de paiement. Cela s'est aussi traduit par une forte baisse des faux billets détectés", explique-t-on.

Les billets de 20 et 50 euros restent les coupures les plus contrefaites et cela depuis des années. Ils représentent près de 7 et 10% des faux billets.

La BNB explique encore que le nombre de faux billets reste infime par rapport aux vrais billets en circulation. Pour l'ensemble de la zone euro, il s'agit de 17 faux billets par million de billets authentiques.

Dans le monde, environ 460.000 faux billets en euros ont été découverts soit une baisse de 17,7% par rapport à 2019.

Au total, 17.318 billets contrefaits ont été découverts en 2020 soit près d'un tiers de moins qu'en 2019. La BNB explique en partie cette baisse en raison de la crise du coronavirus. "Le volume de paiement a fortement baissé quel que soit le mode de paiement. Cela s'est aussi traduit par une forte baisse des faux billets détectés", explique-t-on. Les billets de 20 et 50 euros restent les coupures les plus contrefaites et cela depuis des années. Ils représentent près de 7 et 10% des faux billets. La BNB explique encore que le nombre de faux billets reste infime par rapport aux vrais billets en circulation. Pour l'ensemble de la zone euro, il s'agit de 17 faux billets par million de billets authentiques. Dans le monde, environ 460.000 faux billets en euros ont été découverts soit une baisse de 17,7% par rapport à 2019.