Si l'actif des fonds investissant principalement en titres à revenu fixe a enregistré une baisse de 2,7% au cours du troisième trimestre de 2019, atteignant ainsi un actif net commercialisé de 41,5 milliards d'euros fin septembre 2019, l'actif net des fonds investissant principalement en titres à revenu variable a, lui, progressé de 2,7% et représentait, fin septembre 2019, un encours commercialisé de 160,3 milliards d'euros.

Parmi cette seconde catégorie, les fonds d'épargne-pension (fonds mixtes) ont noté une croissance d'1,3% pour atteindre 20,4 milliards d'euros. "Ces derniers confortent ainsi leur record sans précédent", note la BEAMA.

Les chiffres du quatrième trimestre 2019 devraient confirmer la tendance et permettre au marché des fonds belges d'atteindre un nouveau record.

Si l'actif des fonds investissant principalement en titres à revenu fixe a enregistré une baisse de 2,7% au cours du troisième trimestre de 2019, atteignant ainsi un actif net commercialisé de 41,5 milliards d'euros fin septembre 2019, l'actif net des fonds investissant principalement en titres à revenu variable a, lui, progressé de 2,7% et représentait, fin septembre 2019, un encours commercialisé de 160,3 milliards d'euros. Parmi cette seconde catégorie, les fonds d'épargne-pension (fonds mixtes) ont noté une croissance d'1,3% pour atteindre 20,4 milliards d'euros. "Ces derniers confortent ainsi leur record sans précédent", note la BEAMA. Les chiffres du quatrième trimestre 2019 devraient confirmer la tendance et permettre au marché des fonds belges d'atteindre un nouveau record.