Le mois dernier, l'exposition de la Belgique au groupe en extinction s'élevait à un bon 37 milliards d'euros. Il s'agit de la somme maximale que la Belgique devrait débourser si Dexia s'effondrait pour de bon. Après le sauvetage de Dexia par la Belgique, la France et le Luxembourg, les trois États ont dû accorder des garanties afin que la banque puisse toujours lever des fonds sur le marché.

Le mois dernier, l'exposition de la Belgique au groupe en extinction s'élevait à un bon 37 milliards d'euros. Il s'agit de la somme maximale que la Belgique devrait débourser si Dexia s'effondrait pour de bon. Après le sauvetage de Dexia par la Belgique, la France et le Luxembourg, les trois États ont dû accorder des garanties afin que la banque puisse toujours lever des fonds sur le marché.