En 2020, le fisc avait reçu 2.995 dénonciations mais les années précédentes, il en recevait bien moins: 1.958 en 2019, 2.208 en 2018 et 2.643 en 2017.

Il s'agit de notifications spontanées au SPF Finances qui vérifie ensuite la véracité des allégations. Leur nombre est plutôt limité au vu des 7,1 millions de déclarations d'impôts pour les particuliers.

En 2020, le fisc avait reçu 2.995 dénonciations mais les années précédentes, il en recevait bien moins: 1.958 en 2019, 2.208 en 2018 et 2.643 en 2017. Il s'agit de notifications spontanées au SPF Finances qui vérifie ensuite la véracité des allégations. Leur nombre est plutôt limité au vu des 7,1 millions de déclarations d'impôts pour les particuliers.