Cela représente donc 200 Belges qui effectuent ce changement chaque jour, un quart de plus qu'il y a deux ans et un record absolu.

La première raison qui pousse les Belges à changer de banque est liée aux frais, estimés trop élevés, de leurs comptes à vue ou d'épargne. Selon un sondage mené par l'organisation Test-Achats, la baisse des taux est le problème le plus cité par les épargnants. D'après l'association, les grands perdants de cette tendance sont BNP Paribas et KBC, tandis que Argenta et Deutsche Bank s'en sortent par contre assez bien.

Cela représente donc 200 Belges qui effectuent ce changement chaque jour, un quart de plus qu'il y a deux ans et un record absolu. La première raison qui pousse les Belges à changer de banque est liée aux frais, estimés trop élevés, de leurs comptes à vue ou d'épargne. Selon un sondage mené par l'organisation Test-Achats, la baisse des taux est le problème le plus cité par les épargnants. D'après l'association, les grands perdants de cette tendance sont BNP Paribas et KBC, tandis que Argenta et Deutsche Bank s'en sortent par contre assez bien.