Les comptes d'épargne continuent de séduire les Belges malgré la petitesse de leurs taux: 283,09 milliards d'euros en janvier, 285,21 milliards en avril, 289,46 milliards en mai.

Lors de la crise du coronavirus, les Belges ont continué à engranger leurs euros sur leurs comptes.

Les comptes d'épargne continuent de séduire les Belges malgré la petitesse de leurs taux: 283,09 milliards d'euros en janvier, 285,21 milliards en avril, 289,46 milliards en mai. Lors de la crise du coronavirus, les Belges ont continué à engranger leurs euros sur leurs comptes.