Cette reprise ne s'est pas faite sans heurts du côté des agents indépendants du réseau Record Bank. Selon le député N-VA, elle s'est accompagnée d'une perte de clients, "en raison d'un manque continu de communication".

Depuis le début du mois et jusqu'à la mi-juillet, les clients de Record Bank sont progressivement transférés vers ING. Mais selon Johan Klaps, certains produits présentent des conditions financières moins avantageuses que celles figurant dans le contrat initial avec Record Bank. Cette question fait l'objet d'une analyse de l'Inspection économique. Celle-ci vérifie également le respect de la CCT 32bis (concernant le maintien des droits des travailleurs en cas de reprise) et de la législation sur le crédit.

Le réseau de Record Bank disparaîtra au cours des prochains mois. Une partie des agents indépendants intégreront le réseau d'ING. Mais de nombreux ont déploré la lenteur et la tournure des événements. Plusieurs dizaines d'entre eux ont même intenté une action en cessation devant le tribunal de commerce de Bruxelles afin de bloquer la migration des clients de Record Bank vers ING.