Le fonds a une valeur estimée à 855 milliards d'euros. Créé en 1990, il gère les rentrées des secteurs pétrolier et gazier du pays, premier producteur d'Europe occidentale.

Les investissements en actions ont été les plus porteurs en 2016, avec un rendement en hausse de 8,7%. Les obligations ont enregistré une progression de 4,3% et l'immobilier de 0,8%. Individuellement, les investissements dans Shell, Glencore et Apple ont été les plus performants.

A contrario, Novo Nordisk, Credit Suisse et Lloyds Banking Group ont été les moins rentables. En Belgique, le fonds détient notamment des actions AB InBev. Le rendement du fonds n'avait été que de 2,7% en 2015. Environ 3% de sa valeur peut être utilisé pour le budget de l'Etat norvégien.

Le fonds a une valeur estimée à 855 milliards d'euros. Créé en 1990, il gère les rentrées des secteurs pétrolier et gazier du pays, premier producteur d'Europe occidentale.Les investissements en actions ont été les plus porteurs en 2016, avec un rendement en hausse de 8,7%. Les obligations ont enregistré une progression de 4,3% et l'immobilier de 0,8%. Individuellement, les investissements dans Shell, Glencore et Apple ont été les plus performants.A contrario, Novo Nordisk, Credit Suisse et Lloyds Banking Group ont été les moins rentables. En Belgique, le fonds détient notamment des actions AB InBev. Le rendement du fonds n'avait été que de 2,7% en 2015. Environ 3% de sa valeur peut être utilisé pour le budget de l'Etat norvégien.