La livre a perdu 1,6% en valeur par rapport au dollar, mettant brusquement fin à la hausse que connaissait la devise depuis le début du mois de mai. Plus tôt dans la journée, la lire valait presque 2% de moins.

La banque centrale turque refuse depuis le mois de septembre dernier d'abaisser le relativement haut taux d'intérêt, actuellement de 24%. Celui-ci avait pour but de soutenir la lire mais le président Erdogan souhaitait lui lutter contre l'inflation par des baisses de ce taux. Le mandat du gouverneur Cetinkaya courait normalement jusqu'à l'année prochaine. Il est remplacé par celui qui était jusqu'alors gouverneur adjoint, Murat Uysal.