Ce fichier RSR (Ndlr, contraction du français "risques spéciaux" et du néerlandais "speciale risico's") contient notamment les noms des personnes fichées pour cause de non-paiement de primes. Mais ce fichier sert-il aussi à d'autres fins ?

Il nous revient en tout cas que "certaines informations contenues dans ce fichier -- le défaut de paiement de prime et la fraude à l'assurance -- peuvent le cas échéant aussi servir de critère d'appréciation dans le cadre de l'octroi d'une ligne de crédit bancaire".

Le haut cadre d'une banque active à la fois dans les assurances et dans le domaine bancaire à l'origine de cette confidence nous explique que c'est là une précaution utile pour limiter le risque de sinistralité sur crédits...

Ce fichier RSR (Ndlr, contraction du français "risques spéciaux" et du néerlandais "speciale risico's") contient notamment les noms des personnes fichées pour cause de non-paiement de primes. Mais ce fichier sert-il aussi à d'autres fins ? Il nous revient en tout cas que "certaines informations contenues dans ce fichier -- le défaut de paiement de prime et la fraude à l'assurance -- peuvent le cas échéant aussi servir de critère d'appréciation dans le cadre de l'octroi d'une ligne de crédit bancaire". Le haut cadre d'une banque active à la fois dans les assurances et dans le domaine bancaire à l'origine de cette confidence nous explique que c'est là une précaution utile pour limiter le risque de sinistralité sur crédits...