L'endettement net total du pouvoir fédéral (endettement brut, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille) s'élevait à 376,524 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation de 3,644 milliards par rapport au mois précédent.

Fin février 2015, la dette à moyen et long terme représentait 90,2% de l'encours de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral, contre 90,6% fin février 2014. La dette en euros représentait 99,7% de cet encours, comme l'année passée à la même date. La dette peut évoluer assez fortement d'un mois à l'autre.

L'évolution mensuelle ne reflète donc pas toujours l'évolution annuelle globale, rappelle la Trésorerie.

L'endettement net total du pouvoir fédéral (endettement brut, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille) s'élevait à 376,524 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation de 3,644 milliards par rapport au mois précédent. Fin février 2015, la dette à moyen et long terme représentait 90,2% de l'encours de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral, contre 90,6% fin février 2014. La dette en euros représentait 99,7% de cet encours, comme l'année passée à la même date. La dette peut évoluer assez fortement d'un mois à l'autre.L'évolution mensuelle ne reflète donc pas toujours l'évolution annuelle globale, rappelle la Trésorerie.