Ils estiment que les risques d'un tel plan d'aide sont "exceptionnellement hauts" et expriment de "sérieux doutes" quant à la capacité du gouvernement grec à réaliser des réformes essentielles, ajoute l'hebdomadaire allemand, citant le rapport interne.

Le document, rédigé à l'intention du ministère des Finances allemand et du Fonds Monétaire International (FMI), critique aussi le versement de la dernière tranche en date du plan d'aide à la Grèce, estimant qu'elle a été dictée par des raisons politiques.

La Bundesbank a démenti au "Spiegel" que cette dernière réflexion fasse référence à la campagne électorale de la chancelière Angela Merkel et à son désir de faire état de progrès en Grèce.

Les bailleurs de fonds internationaux devront octroyer de nouveaux prêts à la Grèce après les élections allemandes début 2014 au plus tard, souligne le document de la banque centrale allemande.

Le mois dernier, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble avait déclaré à Athènes qu'une nouvelle aide financière à la Grèce pourrait être envisagée fin 2014 si le gouvernement grec parvenait à sortir son budget du rouge.

Ils estiment que les risques d'un tel plan d'aide sont "exceptionnellement hauts" et expriment de "sérieux doutes" quant à la capacité du gouvernement grec à réaliser des réformes essentielles, ajoute l'hebdomadaire allemand, citant le rapport interne. Le document, rédigé à l'intention du ministère des Finances allemand et du Fonds Monétaire International (FMI), critique aussi le versement de la dernière tranche en date du plan d'aide à la Grèce, estimant qu'elle a été dictée par des raisons politiques. La Bundesbank a démenti au "Spiegel" que cette dernière réflexion fasse référence à la campagne électorale de la chancelière Angela Merkel et à son désir de faire état de progrès en Grèce. Les bailleurs de fonds internationaux devront octroyer de nouveaux prêts à la Grèce après les élections allemandes début 2014 au plus tard, souligne le document de la banque centrale allemande. Le mois dernier, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble avait déclaré à Athènes qu'une nouvelle aide financière à la Grèce pourrait être envisagée fin 2014 si le gouvernement grec parvenait à sortir son budget du rouge.