Dans le détail, la Belgique a emprunté 1,116 milliard d'euros à 10 ans à un taux moyen de 1,284%, un niveau historiquement bas, selon l'agence de presse financière Bloomberg. La précédente émission de ce type, le 22 juillet dernier, avait été assortie d'un taux d'1,547%.

En outre, la Belgique a levé 0,89 milliard d'euro par le biais d'obligation à 20 ans à un taux de 2,214%. Là aussi, il s'agit d'un taux plancher.

Ces derniers mois, les obligations d'Etat belges ont principalement été prisées par des investisseurs originaires des Pays-Bas et d'Allemagne. "Des pays où les taux sont encore plus bas que chez nous", explique Jean Deboutte, directeur à l'agence de la Dette. Les banques centrales de pays appartenant à l'Union européenne mais aussi d'Etats hors UE figurent également parmi les acquéreurs.

Le plan de financement total de l'Etat fédéral prévoyait de lever 33,5 milliards d'euros cette année, dont 30 milliards d'euros via des obligations linéaires. Ce plan est en bonne voie puisque plus de 28 milliards d'euros ont d'ores et déjà été levés.

Dans le détail, la Belgique a emprunté 1,116 milliard d'euros à 10 ans à un taux moyen de 1,284%, un niveau historiquement bas, selon l'agence de presse financière Bloomberg. La précédente émission de ce type, le 22 juillet dernier, avait été assortie d'un taux d'1,547%. En outre, la Belgique a levé 0,89 milliard d'euro par le biais d'obligation à 20 ans à un taux de 2,214%. Là aussi, il s'agit d'un taux plancher. Ces derniers mois, les obligations d'Etat belges ont principalement été prisées par des investisseurs originaires des Pays-Bas et d'Allemagne. "Des pays où les taux sont encore plus bas que chez nous", explique Jean Deboutte, directeur à l'agence de la Dette. Les banques centrales de pays appartenant à l'Union européenne mais aussi d'Etats hors UE figurent également parmi les acquéreurs. Le plan de financement total de l'Etat fédéral prévoyait de lever 33,5 milliards d'euros cette année, dont 30 milliards d'euros via des obligations linéaires. Ce plan est en bonne voie puisque plus de 28 milliards d'euros ont d'ores et déjà été levés.