Selon le quotidien, c'est la première fois que la BEI, la banque de financement à long terme de l'Union européenne, intervient dans le financement d'achats de la SNCB. Et au sein-même de l'institution, on admet que cette opération de 600 millions est un gros dossier. Il s'agit d'un prêt en 25 ans, à taux encore inconnu puisque fixé au décaissement, mais qui théoriquement devrait être au plus bas du marché bancaire.

La commande de 445 nouvelles voitures, d'1,3 milliard au total, avait été passée auprès du consortium Bombardier-Alstom fin 2015, et les premières voitures M7 devraient être livrées à la SNCB en septembre 2018. Durant les dernières années, le montant global des interventions de la BEI en Belgique a atteint de nouveaux records, avec des interventions presque doublées entre 2012 et aujourd'hui, note Le Soir. En 2015, 2,10 milliards d'euros ont été investis par la BEI chez nous, et 2,28 en 2016. Au total, la BEI a participé à plus de 9 milliards d'investissements en Belgique ces cinq dernières années, soit en moyenne pour 30 % de l'investissement total.

Selon le quotidien, c'est la première fois que la BEI, la banque de financement à long terme de l'Union européenne, intervient dans le financement d'achats de la SNCB. Et au sein-même de l'institution, on admet que cette opération de 600 millions est un gros dossier. Il s'agit d'un prêt en 25 ans, à taux encore inconnu puisque fixé au décaissement, mais qui théoriquement devrait être au plus bas du marché bancaire. La commande de 445 nouvelles voitures, d'1,3 milliard au total, avait été passée auprès du consortium Bombardier-Alstom fin 2015, et les premières voitures M7 devraient être livrées à la SNCB en septembre 2018. Durant les dernières années, le montant global des interventions de la BEI en Belgique a atteint de nouveaux records, avec des interventions presque doublées entre 2012 et aujourd'hui, note Le Soir. En 2015, 2,10 milliards d'euros ont été investis par la BEI chez nous, et 2,28 en 2016. Au total, la BEI a participé à plus de 9 milliards d'investissements en Belgique ces cinq dernières années, soit en moyenne pour 30 % de l'investissement total.