Mille milliards d'euros. C'est une sacrée somme. En 18 mois, la Banque centrale européenne a acheté pour plus de 1.000 milliards d'euros d'obligations d'Etat (et un peu de titres d'entreprises). Ce gigantesque portefeuille a été constitué depuis le mois de mars 2015, date à laquelle à la BCE a lancé son programme d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, dans le jargon). En clair, la BCE fait tourner la planche à billets pour acheter ces titres. Pourquoi ? Pour éviter que l'économie européenne, encore et toujours malmenée par la crise, ne s'enfonce dans la récession.
...