Mercredi, une information faisait état d'un possible changement dans l'actionnariat de Degroof Petercam, le principal acteur en banque privée du pays après les quatre grandes banques. Une partie de la banque - voire même l'ensemble de l'institution si l'on en croit certaines sources - pourrait être cédée. Belfius est notamment citée comme possible candidate à la reprise, expliquent les quotidiens économiques.

Mais il semblerait que ce dossier soit au minimum contrarié par une enquête menée par la Banque nationale en matière de respect des règles anti-blanchiment au sein de l'institution. Personne, ni à la Banque nationale, ni chez Degroof Petercam, ne voulait réagir à ces informations.

Plusieurs sources ont indiqué que cette enquête était en cours depuis au moins six mois à la suite d'un audit mené par la Banque nationale. "De nombreuses irrégularités ont été mises au jour", ont pu entendre L'Écho et De Tijd.

Mercredi, une information faisait état d'un possible changement dans l'actionnariat de Degroof Petercam, le principal acteur en banque privée du pays après les quatre grandes banques. Une partie de la banque - voire même l'ensemble de l'institution si l'on en croit certaines sources - pourrait être cédée. Belfius est notamment citée comme possible candidate à la reprise, expliquent les quotidiens économiques. Mais il semblerait que ce dossier soit au minimum contrarié par une enquête menée par la Banque nationale en matière de respect des règles anti-blanchiment au sein de l'institution. Personne, ni à la Banque nationale, ni chez Degroof Petercam, ne voulait réagir à ces informations. Plusieurs sources ont indiqué que cette enquête était en cours depuis au moins six mois à la suite d'un audit mené par la Banque nationale. "De nombreuses irrégularités ont été mises au jour", ont pu entendre L'Écho et De Tijd.