"L'Autorité des marchés et services financiers - la FSMA - et la Banque Nationale (BN) ont provoqué la faillite d'Optima Bank. Notre agrément bancaire nous a été retiré sans que nous puissions nous défendre. Nous n'avons même pas eu la moindre possibilité de droit de réponse. C'est un véritable scandale", a-t-il accusé dans une interview accordée à Knack et publiée mardi sur le site web de l'hebdomadaire d'informations économiques.

M. Piqueur conteste vigoureusement le fait que la Banque Nationale ait retiré la licence (bancaire) après avoir décelé de graves "irrégularités".

"Si irrégularités il y a eu, il s'agissait d'affaires banales. Et quand bien même de graves manquements seraient apparus, alors, la Banque Nationale doit se poser la question de savoir pourquoi elle ne les a pas relevés il y a cinq ans, car certaines affaires remontent apparemment à 2011", s'étonne M. Piqueur.

Le Gouverneur de la BN, Jan Smets, a déclaré que "Piqueur est responsable de la faillite (d'Optima)". M. Piqueur conteste ces propos accusateurs et envisage d'intenter une action en justice contre le Gouverneur, selon ses propos livrés à Knack.

"L'Autorité des marchés et services financiers - la FSMA - et la Banque Nationale (BN) ont provoqué la faillite d'Optima Bank. Notre agrément bancaire nous a été retiré sans que nous puissions nous défendre. Nous n'avons même pas eu la moindre possibilité de droit de réponse. C'est un véritable scandale", a-t-il accusé dans une interview accordée à Knack et publiée mardi sur le site web de l'hebdomadaire d'informations économiques. M. Piqueur conteste vigoureusement le fait que la Banque Nationale ait retiré la licence (bancaire) après avoir décelé de graves "irrégularités". "Si irrégularités il y a eu, il s'agissait d'affaires banales. Et quand bien même de graves manquements seraient apparus, alors, la Banque Nationale doit se poser la question de savoir pourquoi elle ne les a pas relevés il y a cinq ans, car certaines affaires remontent apparemment à 2011", s'étonne M. Piqueur. Le Gouverneur de la BN, Jan Smets, a déclaré que "Piqueur est responsable de la faillite (d'Optima)". M. Piqueur conteste ces propos accusateurs et envisage d'intenter une action en justice contre le Gouverneur, selon ses propos livrés à Knack.