Ce nouveau financement porte à plus de 4 milliards de dollars le financement de la Banque mondiale.

Le 8 mars, l'institution avait approuvé une aide de trois milliards avec un décaissement immédiat de 489 millions.

Près de 2 milliards de dollars sont désormais décaissés, a précisé la Banque mondiale dans un communiqué.

Elle précise que le nouveau projet a bénéficié de garanties de financement du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Lituanie et de la Lettonie.

"Le portefeuille de projets de la Banque mondiale en Ukraine soutient l'amélioration des services publics qui profitent directement aux citoyens ordinaires, dans des domaines tels que l'approvisionnement en eau, l'assainissement, le chauffage, l'électricité, l'efficacité énergétique, les routes, la protection sociale, l'éducation et les soins de santé", a précisé l'institution dans un communiqué.

"Le maintien de ces services de base et la capacité du gouvernement à les fournir sont essentiels pour prévenir une nouvelle détérioration des conditions de vie et de la pauvreté en Ukraine au-delà des souffrances infligées à la population en raison de la guerre", a déclaré le directeur de la Banque mondiale pour l'Europe de l'Est, Arup Banerji.

Il note aussi que maintenir les capacités de fonctionnement du gouvernement sera "le fondement de toute reprise et reconstruction".

L'Ukraine a été envahie par la Russie le 24 février. La guerre a plongé le pays dans une profonde récession et a conduit des millions d'Ukrainiens à se déplacer.

Ce nouveau financement porte à plus de 4 milliards de dollars le financement de la Banque mondiale. Le 8 mars, l'institution avait approuvé une aide de trois milliards avec un décaissement immédiat de 489 millions. Près de 2 milliards de dollars sont désormais décaissés, a précisé la Banque mondiale dans un communiqué. Elle précise que le nouveau projet a bénéficié de garanties de financement du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Lituanie et de la Lettonie. "Le portefeuille de projets de la Banque mondiale en Ukraine soutient l'amélioration des services publics qui profitent directement aux citoyens ordinaires, dans des domaines tels que l'approvisionnement en eau, l'assainissement, le chauffage, l'électricité, l'efficacité énergétique, les routes, la protection sociale, l'éducation et les soins de santé", a précisé l'institution dans un communiqué. "Le maintien de ces services de base et la capacité du gouvernement à les fournir sont essentiels pour prévenir une nouvelle détérioration des conditions de vie et de la pauvreté en Ukraine au-delà des souffrances infligées à la population en raison de la guerre", a déclaré le directeur de la Banque mondiale pour l'Europe de l'Est, Arup Banerji. Il note aussi que maintenir les capacités de fonctionnement du gouvernement sera "le fondement de toute reprise et reconstruction". L'Ukraine a été envahie par la Russie le 24 février. La guerre a plongé le pays dans une profonde récession et a conduit des millions d'Ukrainiens à se déplacer.