C'est un peu plus tôt qu'initialement prévu car, dans un premier temps, la banque avait annoncé qu'il serait remplacé par Daniel de Clerck au poste de COO au 1er janvier 2020. Il était également prévu que Filip Dierckx reste membre non-exécutif du conseil d'administration, ce qui ne sera finalement pas le cas.

Filip Dierckx a passé 36 ans dans la maison, dont 22 années en qualité de membre du comité de direction. Il a commencé sa carrière dans la banque en 1983 au sein du service juridique international de ce qui était encore à l'époque la Générale de Banque. Il aura été le dernier CEO de Fortis. En septembre 2008, en plein naufrage du bancassureur finalement démantelé et repris en partie par BNP Paribas, Filip Dierckx avait en effet succédé à Herman Verwilst qui lui-même avait repris le flambeau de Jean-Paul Votron, ce dernier ayant été poussé au départ, le 11 juillet. M. Dierckx a également été président de Febelfin, la fédération du secteur financier belge.

C'est un peu plus tôt qu'initialement prévu car, dans un premier temps, la banque avait annoncé qu'il serait remplacé par Daniel de Clerck au poste de COO au 1er janvier 2020. Il était également prévu que Filip Dierckx reste membre non-exécutif du conseil d'administration, ce qui ne sera finalement pas le cas. Filip Dierckx a passé 36 ans dans la maison, dont 22 années en qualité de membre du comité de direction. Il a commencé sa carrière dans la banque en 1983 au sein du service juridique international de ce qui était encore à l'époque la Générale de Banque. Il aura été le dernier CEO de Fortis. En septembre 2008, en plein naufrage du bancassureur finalement démantelé et repris en partie par BNP Paribas, Filip Dierckx avait en effet succédé à Herman Verwilst qui lui-même avait repris le flambeau de Jean-Paul Votron, ce dernier ayant été poussé au départ, le 11 juillet. M. Dierckx a également été président de Febelfin, la fédération du secteur financier belge.