Vers 15h07, l'euro est descendu à 1,2797 dollar, son plus bas niveau depuis le 13 septembre 2010. Vers 11H30, l'euro évoluait autour de 1,2851 dollar et de 98,72 yens.

"Les inquiétudes sur la crise de la dette en zone euro continuent de peser sur le marché", qui guettait ce jeudi une émission obligataire de la France, considérée comme "un véritable test de la confiance des investisseurs", soulignait Anita Paluch, analyste de Gekko Global Markets.

Seconde économie de la zone euro, la France, menacée de perdre son triple A accordée par les agences de notation, est parvenue à lever 7,963 milliards d'euros comme prévu, mais le niveau de la demande était scruté à la loupe par les opérateurs.

Pour l'obligation de référence à dix ans, si les taux d'emprunt sont restés bas, ils s'inscrivaient toutefois en légère hausse tandis que la demande a été moins forte que lors des précédentes opérations du même type.

Trends.be, avec Belga

Vers 15h07, l'euro est descendu à 1,2797 dollar, son plus bas niveau depuis le 13 septembre 2010. Vers 11H30, l'euro évoluait autour de 1,2851 dollar et de 98,72 yens. "Les inquiétudes sur la crise de la dette en zone euro continuent de peser sur le marché", qui guettait ce jeudi une émission obligataire de la France, considérée comme "un véritable test de la confiance des investisseurs", soulignait Anita Paluch, analyste de Gekko Global Markets. Seconde économie de la zone euro, la France, menacée de perdre son triple A accordée par les agences de notation, est parvenue à lever 7,963 milliards d'euros comme prévu, mais le niveau de la demande était scruté à la loupe par les opérateurs. Pour l'obligation de référence à dix ans, si les taux d'emprunt sont restés bas, ils s'inscrivaient toutefois en légère hausse tandis que la demande a été moins forte que lors des précédentes opérations du même type. Trends.be, avec Belga