KBC continuera par ailleurs à proposer des produits bancaires et d'assurances aux particuliers et aux PME sur ses marchés existants (Belgique, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie et Irlande). Les clients pourront continuer à choisir entre différents canaux, mais le groupe mise avant tout sur les applications numériques en soutien des contacts humains. "Ce sont nos clients qui définiront le tempo des changements; les développement technologiques en donneront la direction et les possibilités", a assuré le groupe. Des idées seront échangées au sein de KBC et des applications seront copiées. Parmi celles-ci figure l'application mobile de KBC Ireland qui permet de devenir client de la banque en cinq étapes. Le groupe entend également collaborer avec des tiers, et notamment avec des entreprises issues du secteur des "fintech", tout en restant l'un des établissements financiers les mieux capitalisés d'Europe.

KBC continuera par ailleurs à proposer des produits bancaires et d'assurances aux particuliers et aux PME sur ses marchés existants (Belgique, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie et Irlande). Les clients pourront continuer à choisir entre différents canaux, mais le groupe mise avant tout sur les applications numériques en soutien des contacts humains. "Ce sont nos clients qui définiront le tempo des changements; les développement technologiques en donneront la direction et les possibilités", a assuré le groupe. Des idées seront échangées au sein de KBC et des applications seront copiées. Parmi celles-ci figure l'application mobile de KBC Ireland qui permet de devenir client de la banque en cinq étapes. Le groupe entend également collaborer avec des tiers, et notamment avec des entreprises issues du secteur des "fintech", tout en restant l'un des établissements financiers les mieux capitalisés d'Europe.