Le patron de KBC, Johan Thijs, se dit très content de la vente. "Par le désinvestissement de Warta, nous accomplissons une nouvelle étape importante du déploiement de notre stratégie actualisée. La transaction libère un volume de capital appréciable et a une incidence favorable sur le compte de résultats de KBC et son ratio Tier 1", souligne-t-il.

Warta est l'une des plus importantes sociétés d'assurances de Pologne. La vente, annoncée le 20 janvier, s'inscrit dans le cadre de la réorientation de KBC exigée par l'Europe après les aides étatiques perçues par le groupe.

Trends.be avec Belga.

Le patron de KBC, Johan Thijs, se dit très content de la vente. "Par le désinvestissement de Warta, nous accomplissons une nouvelle étape importante du déploiement de notre stratégie actualisée. La transaction libère un volume de capital appréciable et a une incidence favorable sur le compte de résultats de KBC et son ratio Tier 1", souligne-t-il. Warta est l'une des plus importantes sociétés d'assurances de Pologne. La vente, annoncée le 20 janvier, s'inscrit dans le cadre de la réorientation de KBC exigée par l'Europe après les aides étatiques perçues par le groupe.Trends.be avec Belga.