Un tribunal d'arbitrage américain a condamné, le mois dernier, l'assureur américain AIG, via une de ses filiales, à verser 86,65 millions de dollars (58 millions d'euros) au groupe Lonsdale, une filiale américaine du bancassureur KBC, a-t-on appris mercredi.

Selon le Wall Street Journal, le litige portait sur des prêts accordés à un investisseur qui avait acheté des polices d'assurance-vie de seniors, assurées par AIG via sa filiale Lexington, une pratique courante aux Etats-Unis. Or, Lexington estimait que ces polices d'assurance avaient été vendues par Lonsdale sans respecter la législation, et refusait dès lors d'honorer les contrats.

La filiale d'AIG a finalement été condamnée pour rupture de contrat.

Trends.be, avec Belga

Un tribunal d'arbitrage américain a condamné, le mois dernier, l'assureur américain AIG, via une de ses filiales, à verser 86,65 millions de dollars (58 millions d'euros) au groupe Lonsdale, une filiale américaine du bancassureur KBC, a-t-on appris mercredi.Selon le Wall Street Journal, le litige portait sur des prêts accordés à un investisseur qui avait acheté des polices d'assurance-vie de seniors, assurées par AIG via sa filiale Lexington, une pratique courante aux Etats-Unis. Or, Lexington estimait que ces polices d'assurance avaient été vendues par Lonsdale sans respecter la législation, et refusait dès lors d'honorer les contrats.La filiale d'AIG a finalement été condamnée pour rupture de contrat.Trends.be, avec Belga