Le groupe, navire amiral du conglomérat Dalian Wanda Group, a vendu 600 millions d'actions à un prix unitaire de 48 HKD (environ 5 euros) contre 13% de ses parts, ce qui le valorise à 28,8 milliards HKD.

Les fonds obtenus par Wanda surpassent le précédent record mondial établi par un groupe immobilier - l'introduction en Bourse à 2,9 milliards de dollars du singapourien Global Logistic Properties en 2010.

Dalian Wanda Group, dont les activités vont de l'immobilier à la finance en passant par le divertissement, conserve 44% des parts de Wanda Commercial.

A sa tête, l'emblématique milliardaire Wang Jianlin, qui était selon le magazine Forbes - avant l'introduction en Bourse de Wanda Commercial - la quatrième fortune de Chine, avec un patrimoine évalué à 13,2 milliards de dollars.

Cette entrée en Bourse arrive toutefois à un moment difficile pour le marché de l'immobilier en Chine, qui ne cesse de s'effriter - avec une offre surabondante, notamment sur les surfaces commerciales, face à une demande très inégale.

Le groupe, navire amiral du conglomérat Dalian Wanda Group, a vendu 600 millions d'actions à un prix unitaire de 48 HKD (environ 5 euros) contre 13% de ses parts, ce qui le valorise à 28,8 milliards HKD.Les fonds obtenus par Wanda surpassent le précédent record mondial établi par un groupe immobilier - l'introduction en Bourse à 2,9 milliards de dollars du singapourien Global Logistic Properties en 2010.Dalian Wanda Group, dont les activités vont de l'immobilier à la finance en passant par le divertissement, conserve 44% des parts de Wanda Commercial.A sa tête, l'emblématique milliardaire Wang Jianlin, qui était selon le magazine Forbes - avant l'introduction en Bourse de Wanda Commercial - la quatrième fortune de Chine, avec un patrimoine évalué à 13,2 milliards de dollars.Cette entrée en Bourse arrive toutefois à un moment difficile pour le marché de l'immobilier en Chine, qui ne cesse de s'effriter - avec une offre surabondante, notamment sur les surfaces commerciales, face à une demande très inégale.