Les services IT qui y sont dédiés devraient eux partir pour Singapour. Ce déménagement entre dans le cadre du plan de restructuration d'ING Belgique, qui devrait se traduire par la perte d'environ 3.500 jobs d'ici 2021.

La banque possède actuellement trois salles de marchés: à Amsterdam, Bruxelles et Londres. Les activités amstellodamoises devraient elles aussi partir pour Londres. La branche trading ne devrait ainsi plus rapporter qu'à un seul surperviseur. A Amsterdam, une bonne septantaine d'emplois seraient ainsi en jeu.

Ce choix d'ING pour Londres se fait donc malgré le vote anglais en faveur du Brexit.