ING dépense chaque année pour des centaines de millions d'euros, notamment chez Microsoft, Oracle et Randstad. En faisant passer les contrats et factures par une succursale en Suisse, le groupe financier néerlandais économise les 19 % de TVA prélevés normalement par l'Etat néerlandais.

Le service des impôts y perdrait chaque année des dizaines de millions d'euros en rentrées fiscales. ING, qui utiliserait ce système depuis 2004, indique pour sa part se soumettre à l'imposition suisse via son Global Vendor Management Centre. Ce centre permet de comprimer les coûts, précise le bancassureur, qui reconnaît que les économies sur la TVA jouent également un rôle dans l'installation en Suisse.

Trends.be, avec Belga

ING dépense chaque année pour des centaines de millions d'euros, notamment chez Microsoft, Oracle et Randstad. En faisant passer les contrats et factures par une succursale en Suisse, le groupe financier néerlandais économise les 19 % de TVA prélevés normalement par l'Etat néerlandais.Le service des impôts y perdrait chaque année des dizaines de millions d'euros en rentrées fiscales. ING, qui utiliserait ce système depuis 2004, indique pour sa part se soumettre à l'imposition suisse via son Global Vendor Management Centre. Ce centre permet de comprimer les coûts, précise le bancassureur, qui reconnaît que les économies sur la TVA jouent également un rôle dans l'installation en Suisse.Trends.be, avec Belga