Pour contrer la faiblesse des taux de référence, ING envisage d'étendre l'application des taux négatifs à plus de clients professionnels. Une mesure qui ne touche jusqu'ici que les dépôts des grands clients. " On travaille maintenant à l'appliquer aussi à d'autres catégories de clients professionnels, explique le CEO Erik Van Den Eynden (photo). Si les taux de référence restent au niveau où ils sont, les taux négatifs vont se généraliser pour les clients professionnels, cela ne fait pas de doute. Je précise bien que les taux négatifs ne sont pas du tout à l'ordre du jour pour les clients particuliers. Autant c'est compréhensible pour les clients professionnels, autant cela me paraît impraticable pour le client particulier. " Dans la même interview, le CEO évoque aussi le travail du dimanche testé par KBC et qu'il aimerait aussi essayer chez ING.